Tamou

746
courant

Tamou

 

Ses yeux pétillants, mémoire de sa vivacité d’antan, ses yeux toujours bienveillants et en alerte.

Ses volumes et ses bras qui pourraient à eux seuls embrasser toute l’humanité.

Ses gestes doux et précis, reflets de sa bonté et des années passées à s’occuper des autres donnent tout de suite ce sentiment de paix, ce sentiment que quelque chose de bien peut et va arriver.

Elle fait naître au fond du puits sans fonds, où coule une eau claire et limpide, un courant virevoltant, pimenté d’éclats de rires bruyants et vrais. Et cette eau claire, ces éclats de voix se propagent tout autour d’elle.

Parfois elle chante et tout le monde se tait et écoute.

Elle ne comprend pas la méchanceté du monde et des hommes, de certains hommes car pour elle, il y a tant à partager.

Portant le poids de son âge et de ses contraintes elle reste une aventurière, prête à suivre des chemins inconnus, toujours émerveillée par les découvertes qui s’annoncent.

Elle, c’est Tamou, une dame parmi tant d’autres du pays des femmes de cœur.

3
· ·


Articles & les commentaires associés

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *