le petit soldat – corps Z –

688
violences-conjugales-et-familiales

corps calme de sa colère dépouillé

de soi hors projet

corps détourné

abusé

corps distributeur automatique de soins à donner

de bouillons à réchauffer

corps à tout faire

guérir les âmes alentour

donner toujours

corps qui jamais ne s’agace à la tâche

doux comme baudet

et qui toujours portera la tache

d’un autre passé

corps diffamé enfermé

que l’on éventre à mieux l’user

l’usurper encore

corps blessé

corps sans rire et sans parler

sans nulle joie de petits riens

hors mouvance du temps d’il y a demain

déclassé

corps déshonoré

extorqué

moulu à la peine  sans haine

corps vendu

corps de l’âme séparé

contraint  trompé

exigé insulté violé

corps fendu

corps tout en cris dedans

haché

humilié évidé

sans plus de larmes diaphanes

petite chiquenaude le pervers distraire

corps vermoulu   à n’en plus pouvoir crier

corps cicatrices   à vif   rapiécé

et qui voudrait ne plus être né

 

Marisol

2
·


Articles & les commentaires associés

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *