Je suis Christine, je chemine, en quête de racines.

66
image-racine

Je suis Christine, je chemine, en quête de racines.
Je suis d’ici et d’ailleurs. Je vais et je viens. J’ai beaucoup voyagé, habiter ça et là… J’ai du mal à m’enraciner. Je me sens chez moi partout et nulle part.
Je suis née au milieu des petits volcans et émotionnellement j’en suis parfois un.
J’ai grandi entre leur verdure et la grisaille de l’usine Michelin… à l’ombre de monsieur Bibendum… alors que mon foyer m’inculquer tolérance, générosité et bienveillance…
J’ai grandi le cul entre deux chaises sur ce sol, qui préfère les ours aux bisounours. Sur ce sol qui vénère les ours et tue les bisounours, je n’ai pu m’enraciner… alors j’ai fait comme Dumbo… je n’ai fait que voler, avec tous mes défauts, je me suis souvent tromper puis envoler…
Je n’ai cessé et ne cesse de me perdre pour mieux me retrouver.
J’ai donc vécu ici et là sans savoir où était mon chez moi… Mon cœur s’est épris du tuff et des cheminées de fée de Goreme, mais mon corps n’a pu s’y installer.
Je suis d’ici et d’ailleurs. Je vais et je viens…
Surement un peu plus d’ici que d’ailleurs. Mon avenir est incertain
Depuis 12 ans je vis dans un quartier qui a le goût d’ici et d’ailleurs. Dommage que la misère, la pauvreté, le béton et les hommes armés lui prennent ses couleurs !
Je ne sais pas où je vais et où je pourrais m’installer…
Je rêve de m’enraciner dans une terre d’amour et la paix. Et comme ici et là ce n’est pas gagner, mon esprit campe dans la lune ou les étoiles.

1


Articles & les commentaires associés

Laissez-nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *